LES BALCONS DE L'INDUS

Un de nos parcours les plus populaires, le trek des "balcons" vous offrira un savant mélange de randonnée et d'aventure, sans pour autant vous emmener sur les plus lointains sentiers de la région. Un parcours idéal pour les novices du Ladakh et de l'Himalaya!

PÉRIODE

Mai - Octobre

NIVEAU

Moyen

DURÉE

17 jours

HÉBERGEMENT

Bivouac

GUIDE DES PRIX

1550,00€

LE PLUS BEAU CIRCUIT D'AUTOMNE !

Ce trek des « balcons » est ouvert à tous les niveaux, et vous permettra de découvrir des paysages infiniment variés, entre chemins de crête, sentiers boisés, plateaux désertiques et cols enneigés, et ce jusqu'au bout de la saison estivale, en octobre! Nous recommandons d'ailleurs vivement ce trek pour la saison d'automne, pendant laquelle vous pourrez observer la récolte dans les villages, ainsi que les arbres aux feuilles d'or tout le long du chemin. Depuis Lamayuru, nous débutons dans la vallée de Sham pendant quatre jours, avant de repiquer vers la verte vallée de Markha et les montagnes rouges et vertes du massif de Stok. Considéré comme un itinéraire himalayen facile en raison d’une altitude moyenne de 4069 m, ce trek est parfait pour une première expérience en haute-montagne ou pour s’acclimater en douceur. Marmottes, Pika, Yaks, aigles de l'Himalaya : vous aurez l’occasion d’observer la quasi totalité de la faune himalayenne. Les plus chanceux pourront même apercevoir le fameux léopard des neiges, qui vit non loin du village de Rumbak, où nous passeront en fin de trek... Ne présentant pas de difficultés techniques, ce trek est accessible à tous les randonneurs, expérimentés ou débutants!


A partir de : 1550,00€
Ce tarif est calculé sur la base de 4 participants.
Nous organisons toutefois les départs en plus petits groupes, avec 2 participants minimum ; dans ce cas de figure, le tarif sera majoré.
Pour un meilleur rapport qualité/prix, tablez sur un groupe de 4 à 6 participants.
La taille maximale d'un groupe pour ce trek est de 12 participants, auquel cas le tarif sera fortement minoré.
Pour plus de précisions, merci de nous contacter directement par mail.

CE VOYAGE COMPREND :
HEBERGEMENT ET VISITES
  • Tel qu’indiqué sur le programme
  • Hébergement en chambres TWIN
  • Leh : Stumpa Guest House
  • Phyang : Nyanjan Guest house
  • Timsgam : hôtel Namra
  • Lamayuru : Moonland Hotel
TRANSPORT
  • Les transferts tels qu’indiqués dans le programme
  • Un taxi Innova pour les transferts (4 personnes ou moins)
  • Un minibus Tempo traveller pour les transferts (5 personnes ou plus)
ENCADREMENT
  • Un guide Francophone pendant le voyage (de Leh jusqu’à Leh)
  • Une équipe pour le trek : cuisinier, aide, muletier
NOURRITURE ET EQUIPEMENT
  • Pension complète pendant tout le voyage, sauf contre-indication
  • Tout le matériel de camping (hormis duvets)
  • Oxygène
LES PERMIS
  • Les permis pour circuler dans les différentes zones du Ladakh (Tso Moriri)
  • Les frais d’entrées dans les monastères
CE VOYAGE NE COMPREND PAS :
  • Les boissons (eau en bouteille, alcool)
  • Les pourboires et frais personnels
  • Les frais de visa indien
  • Les éventuels frais dus aux retards ou annulation de vols
  • Les transferts internationaux
JOUR 1

Delhi > Leh (matin) (3550m)

Arrivée à Leh dans la matinée. L’Himalaya se dévoile à travers le hublot de l’avion. Nous venons vous chercher à l’aéroport, puis vous déposons à votre hôtel pour une journée au calme. Si vous avez de l’énergie à revendre dans l’après-midi, vous pourrez visiter le bazar de Leh. En raison de l’altitude (3 500 m), il est conseillé de rester au calme.

Nuit en guest house

2 repas

JOUR 2

Leh (ou Phyang)

Repos à Leh (ou Phyang). Possibilité de visiter la ville et le bazar.

Nuit en guest house

2 repas

JOUR 3

Leh > Thiksey > Hemis > Chemdey > Phyang (3600m)

Visite des grands monastères de la vallée de l’Indus, avec au programme notamment les monastères de Hémis et Thiksey, les deux plus grands du Ladakh, ainsi que celui de Chemdey, qui comporte un petit musée. Dans la soirée, nous irons vers le petit village de Phyang, qui se situe à une quinzaine de kilomètres de Leh. C’est un petit village paisible et très accueillant, qui contraste avec la très bruyante capitale qu’est devenue Leh (durant l’été, tout du moins). Vous serez dès le début de votre voyage plongé dans le Ladakh rural, mais avec des hébergements modernes et confortables, et une vraie impression de dépaysement.

Nuit en guest house

3 repas

3-4h (80km)

JOUR 4

Phyang > Muru Bok > Phyang (3600m)

Transfert vers Phyang, (avec sur notre route la visite du grand monastère de Spituk) qui se situe à quelques kilomètres seulement de Leh (15 exactement). C’est un petit village paisible et très accueillant, qui contraste avec la très bruyante et bondée capitale qu’est devenue Leh (durant l’été, tout du moins). Vous serez dès le début de votre voyage plongé dans le Ladakh rural, mais avec des hébergements modernes et confortables, et une vraie impression de dépaysement. Visite du monastère dans la matinée, puis repas chez Dorjey. Dans l’après-midi, petite rando d’acclimatation sur les hauts de Phyang (Muru Bok, 3800m). Nuit au village.

Nuit en guest house

3 repas

30h (20km)

JOUR 5

Phyang > Likir (potterie) > Alchi > Timosgam

Aujourd’hui, nous partons vers l’ouest à la découverte des monastères d’Alchi, qui se trouvent sur notre chemin. Mais avant cela, nous partirons tout d’abord à la découverte du monastère de Likir, qui se trouve sur notre chemin. Le monastère de Likir, « le cercle de l’esprit des eaux », fondé dès le XIe siècle, abrite quelques remarquables thankas ainsi qu’une gigantesque statue du Bouddha. Après la visite du monastère, nous irons faire un atelier de potterie dans le vieux village, où vit le dernier pottier du Ladakh. Alchi est un centre religieux de la plus grande importance et site mentionné au patrimoine mondial de L’Unesco. Sa salle de culte, le sum-tsag, renferme les impressionnantes statues d’Ava-lokiteshvara, de Maitreya et de Manjusri. Mais l’intérêt majeur d’Alchi réside dans ses fresques étonnantes qui dénotent une grande influence de l’art du Cachemire. D’une exquise facture, elles déclinent les mille bouddhas, représentent le grand traducteur Richen Zang-po et révèlent de remarquables exemples de mandalas. Nous irons ensuite un peu plus loin jusqu’au petit village de Timosgam, où vous logerez au Namra Hotel, l’un des plus beaux de la région.

Nuit en hôtel (Namra Hotel)

3 repas

3-4h (65km)

JOUR 6

Timosgam > Lamayuru > Wakha > Lamayuru

Transfert jusqu’à Lamayuru, où vous aurez la matinée pour visiter son monastère si particulier, qui appartient à la secte dite des bonnets rouges. Puis nous irons jusqu’à Wakha, où vous rencontrerez les nonnes de la petite nonnerie. Elles seront ravies de vous accueillir ! Après le repas en leur compagnie, nous repartirons à Lamayuru pour y passer la nuit.

Nuit en hôtel (Moonland Hotel

3 repas

2-3h (65km)

JOUR 7

Lamayuru > Wanla (3150m)

Départ du trek ! Nous partons depuis le village même, et longeons la rivière jusqu’à une série de 3 chortens, d’où part le sentier. Nous montons progressivement jusqu’à un petit col, la balade est facile. Puis descente dans des gorges jusqu’au petit village de Wanla, où nous camperons. Pour ceux ayant encore quelques forces en réserve, vous pourrez visiter le village, qui s’étend dans la vallée en contrebas.

Nuit sous tente

3 repas

+570m/-310m

4-5h de marche

JOUR 8

Wanla > Hinju (3720m)

Après une route poussièreuse, nous allons atteindre le petit village de Phenjilla (3410m) et le village dispersé d’Uri. Nous allons ensuite marcher à travers une gorge étroite jusqu’à ce que nous atteignions un Rangthak traditionnelle (moulin à farine) à l’extrémité du village. Le sentier sera ensuite coupé à travers le village de Hinju (3720m) environ 2 km en dessous de notre camping, dans le campement d’un éleveur de yak ! Sur le côté droit se trouve le pic Kanyatse (6400m).

Nuit sous tente

3 repas

+570m

4h de marche

JOUR 9

Hinju > Kongskil La (4950m) > Sumdadoksa (4430m)

Du campement, nous allons continuer le long de la piste et monter la crête menant au Kongskil La (4950m). Il sera possible d'observer la faune sauvage, si la chance nous sourit. Nous allons ensuite monter progressivement jusqu’au Kongskil La où nous serons entourés par des vues vertigineuses du Karakoram et les plages de Stok. La descente de la piste est assez raide, donc soyez prudent ! Le sentier reprend ensuite sur le côté gauche de la vallée, il nous mènera à notre camping. Cette vallée est occupée principalement par les villageois de SumdaChenmo.

Nuit sous tente

3 repas

+630m/-750m

5-6h de marche

JOUR 10

Sumdadoksa > Lanak Base Camp (4100m)

Après quelques traversées de rivières à pied, nous allons rejoindre le village de Sumda Chenmo. De là, nous nous dirigerons vers le vrai côté gauche de la vallée, qui offre une belle vue sur le village avec sa verdure luxuriante. Nous passerons à travers la vallée des rosiers, puis franchirons un nouveau point torrent (ce courant provient des hauts sommets enneigés de Photoksar) (5685m). Nous finirons par une ascension raide vers Lanak.

Nuit sous tente

3 repas

+400m/-485m

5h de marche

JOUR 11

Lanak > Dungdung Chan La (4820m) > Chilling (3550m)

Nous allons commencer la journée par une montée facile au Dungdung Chan La (4820m), qui offre une vue sur les beaux paysages de la chaîne de Stok à l’est, et de la chaîne du Zanskar au sud. Puis transition vers Chilling par le biais d'une longue descente.

Nuit sous tente

3 repas

+720m/-1580m

5h de marche

JOUR 12

Chilling > Skyu (3450m)

Après la traversée de la rivière Zanskar par la nacelle (moment fort!), nous marchons dans la vallée de la Markha. La marche facile et sans dénivelés ou presque. Nous atteignons le petit village de Skyu, où nous nous reposerons et irons à la rencontre des locaux.

Nuit sous tente

3 repas

4h de marche

JOUR 13

Skyu > Shingo > Ganda La Base Camp (4600m)

Etape à Shingo, puis montée progressive jusqu’au camp de base du Ganda La, que nous affronterons le lendemain..

Nuit sous tente

3 repas

+1200m

Transfert : 4-5h de marche

JOUR 14

Ganda La Base Camp > Ganda La (4985m) > Rumbak (4000m)

Dernière belle journee du trek avec le passage du col du Ganda La(4985 m) d'où la vue sur tout le Ladakh, le Zanskar et le Stok Kangri est splendide. Puis descente jusqu'à Rumbak où nous montons le camp.

Nuit sous tente

3 repas

+400m/-1010m

7h de marche

JOUR 15

Rumbak > Mankarmo (4200m)

Aujourd'hui nous monterons progessivement jusqu'à ce que le sentier ne devienne plus abrupt, à l'approche du Stok La (4900m). Le col nous offre une vue superbe sur la vallée de l'Indus. Nous descendons ensuite vers Mankarmo, où nous ferons le dernier bivouac du voyage.

Nuit sous tente

3 repas

+900m/-700m

6h de marche

JOUR 16

Mankarmo > Stok > Leh

Retour à Leh. Soirée libre pour vos derniers achats !

Nuit en guest house

3 repas

30m de route

JOUR 17

Leh > Delhi

Nous vous déposons à l’aéroport dans la matinée pour votre retour. Fin de nos services !

...

AVIS VOYAGEURS

Toutes les appréciations affichées ci-dessous proviennent uniquement de personnes qui ont voyagé avec nous. À leur retour, nos clients reçoivent un e-mail qui leur propose de faire part de leurs impressions. Bons ou mauvais, les avis sont publiés sur le site, à condition qu'ils respectent notre charte éditoriale


LAISSER VOTRE AVIS SUR “A LA CROISÉE DES MONDES”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre vote


Brandt de Grasse
a écrit le 5 juillet 2018

Une première aventure en octobre 2017 avec deux copines qui m'ont conviée à leur projet de trek "les balcons de l'Indus" pour 10 jour avec ensuite, visite de la vallée de Nubra, de Leh et des monastères de la région. C'était une magnifique aventure, j'ai tout aimé, la région, les gens, la nourriture, les paysages, notre groupe, le guide et son équipe... Une aventure très enrichissante et juste inoubliable! Tellement inoubliable, que j'y suis retournée en juin 2018 pour 3 semaines cette fois-ci! Trek de 15 jours dans le Zanskar, tellement chouette, que nous avons qu'une envie c'est d'y retourner... L'organisation est top, Clément et Dorjey se donnent vraiment beaucoup de peine pour nous organiser un voyage en or et ils réussissent très bien, ils sont à notre écoute et sont entourés de belles personnes, BRAVO! A tout bientôt pour de nouvelles aventures

Alain Coutenceau de Montpellier
a écrit le 12 mai 2015

Nous en rêvions depuis longtemps et bien nous n avons pas été déçus bien au contraire.Nous sommes partis au Ladakh début Septembre pour découvrir ce beau pays et sa culture grâce a 2 très beaux treks organisés par Tsewang Dorjey, ami guide francophone et patron de la jeune agence Terre du Ladakh. Apres 3 jours d acclimatation à Leh ou nous avons découvert la ville, son palais et les monastères d’Hemis, Thiksey et Chemerey en compagnie de Tsering Sangrup ( guide francophone) qui nous accompagnera ensuite, nous allons prendre la direction de la vallée de la Nubra par la route la plus haute du monde et passer par le Khardung La a 5600m. Le premier trek nous emmènera de Hunder jusqu à Phyang en passant par la Lasermo Pass à 5400m.Tout notre petit groupe est bien entraîné mais l’altitude se fait sentir et la progression est lente aux abords de la pass. Nous dormons sous la tente et a 4800m il ne fait pas chaud début Septembre. Les paysages de la vallée de la Nubra sont magnifiques, en chemin nous visitons le monastère de Diskit qui est exceptionnel.Nous traversons quelques villages, c est l’époque des moissons, les méthodes sont ancestrales et les villageois très accueillants. Arrivés à Phyang, Dorjey nous rejoint, nous fait visiter le beau monastère et nous présente a ses parents qui habitent le village.Il s occupe de sa famille et de son neveu qui serait une réincarnation d un lama.De Phyang, nous rejoignons en voiture Lamayaru en visitant les monastères de Rizong et d’Alchi.Notre deuxième trek nous emmènera de Lamayaru à Chiling en passant par les très beaux cols : Kongsil La(4950 m) et Dung Dung Chan la (4850 m).Les paysages sont beaucoup plus minéraux que sur le premier trek, les couleurs des roches fantastiques.Nous traverserons également quelques villages et rencontrons des bergers très accueillants également mais aucun touriste.Nous sommes a présent bien accoutumés a l’altitude et la progression nous semble plus facile.Le retour a Leh se fait en voiture depuis Chilling en suivant le fleuve Zanskar par une très belle route.L’organisation de Dorjey est très bonne, son équipe est très gentille et professionnelle, Sangrup est intarissable sur le bouddhisme, le cuisinier nous a régalé tous les jours, matin, midi et soirs, la logistique a toujours été à la hauteur, le matériel (tentes et matelas) de bonne qualité.Le fait que Dorjey et Sangrup soient francophones est vraiment un plus pour tous les échanges que nous avons eu avec eux ou avec villageois et bergers. Merci encore à Christiane Mordelet (http://tisserlapaix.over-blog.fr/) de nous avoir fait connaître Dorjey et son équipe

INFOS PRATIQUES

Détails Pratiques Equipement Formalités et Santé La Vallée
DATES

Ce circuit est disponible durant toute la saison touristique : il est ouvert à la réservation du 20 mai au 10 octobre.

NIVEAU

Les balcons de l'Indus est un circuit ouvert et surtout conseillé à tous ! Débutant, intermédiaire ou habitué, il ravira tous les profils et tous les niveaux : c’est un trek court, qui ne traverse qu’un seul col. Nous le conseillons vivement aux familles avec enfants, aux groupes constitués, aux voyageurs qui visitent le Ladakh pour la première fois, ou qui veulent profiter paisiblement de ses magnifiques paysages.

DÉPART GARANTI À PARTIR DE (pers.)

Nous garantissons le départ de nos groupes à partir de 2 personnes par groupe. Cependant, nous vous recommandons de former des groupes de 4 personnes : c’est là que vous trouverez le meilleur rapport qualité/prix et que vous tirerez le meilleur parti de votre aventure.

GROUPE LIMITÉ ENVIRON À (pers.)

Pour rendre l’expérience la plus agréable pour tous, nous limitons la composition de chaque groupe à 12 personnes.

PORTAGE BAGAGES

Le transport de vos bagages est assuré : durant le trek, la caravane de notre personnel se déplacera avec vous, préparera vos campements à chacune de vos arrivées, suivie de près par vos valises les plus encombrantes, portées par nos chevaux. Lors des transferts, elles seront véhiculées par nos taxis

ENCADREMENT

Pour votre confort et votre sécurité, vous serez accompagnés d’un guide francophone local durant le trek, ainsi que d’un chauffeur anglophone. Les repas vous seront concoctés sur place, par un cuisinier accompagné de ses aides. Un ou plusieurs muletiers, également présents, se chargeront de diriger la caravane.

POURBOIRE

Le pourboire est très estimé et ancré dans les mœurs ladakhies. Notre personnel vous accompagnera de manière personnalisée et vous offrira un service de qualité, aussi professionnel qu’amical. Nous vous conseillons de préparer pour la fin de votre trek, un pourboire à chaque membre accompagnant : il témoignera de votre satisfaction, de votre reconnaissance et du plaisir que vous ont procuré leurs efforts. Il les encouragera aussi à continuer de partager leur culture, leurs coutumes et leur savoir-faire.

SACS

Un petit sac à dos de 30 litres pour la journée (vêtement de pluie, gourde, pique-nique, appareil photo...)

VETEMENTS ET EQUIPEMENT PERSONNEL

Possibilité de laver les vêtements tous les jours au cours du trek

SAC DE COUCHAGE

Sac de couchage très chaud (- 10 confort)

POUR LA TÊTE

Chapeau, bob ou foulard, lunettes de soleil (glacier de préférence)

POUR LE CORPS

T-shirts (manches courtes et longues) de préférence anti-transpirant et respirant, veste chaude, pull chaud et fourrure polaire, 2 pantalons

POUR LES PIEDS

Chaussettes, chaussures de marche (trekking), sandales (très utiles pour les passages de gué)

DIVERS

Gourde de 1 litre + pastilles pour purifier l'eau - Trousse de toilette - Serviette - Lampe de poche ou frontale (+ piles) - Bâtons de marche - Papier toilette + briquet

PHARMACIE PERSONELLE

Crème solaire, crème lèvres, antibiotique à large spectre, aspirine, élastoplaste, acétazolamide pour le mal des montagnes (Diamox), désinfectant cutané, pansements, seconde peau (ampoules)

SECURITÉ ET PRÉVENTION

A votre arrivée, nous viendrons directement vous accueillir à l’aéroport, puis nous vous emmènerons à votre guest house. Le premier jour au Ladakh, un seul impératif : repos ! L’altitude peut être pesante et causer des maux de tête, il vaut donc mieux prévenir que guérir. L’hydratation est primordiale : il vous faudra boire beaucoup d’eau afin que votre corps s’acclimate plus efficacement. Votre pharmacie personnelle peut servir (paracétamol) si les maux de têtes vous empêchent de dormir. La famille de la guest house sera là pour subvenir à tous vos besoins : thés, infusions, et bien sûr repas. Afin d’assurer vos arrières, une pharmacie personnelle ne sera pas de trop. Des médicaments pour les maux de têtes seront utiles, ainsi que quelques doses de Diamox, le médicament qui « coupe » le mal des montagnes. Nous ne recommandons son utilisation que dans les cas de maux de têtes tenaces et puissants. Enfin, si la nourriture pendant les treks sera spécialement confectionné pour des estomacs occidentaux, vous n’êtes jamais à l’abri d’un quelconque pépin gastrique… N’oubliez pas votre Smecta !

LA CONDITION PHYSIQUE

Les treks au Ladakh ne sont pas plus techniques que les randonnées dans les Alpes ou les Pyrénées ; seulement, le facteur altitude à lui seul nécessite une préparation en amont. Afin d’être au meilleur de vos capacités, il est préférable (voire obligatoire) de vous entrainer au minimum un mois avant votre départ pour le Ladakh : courses régulières, footing, marche nordique, et dans le meilleur des cas, randonnée en altitude. Cette préparation physique vous permettra d’envisager le Ladakh bien plus sereinement, et d’accumuler les distances sans souffrir du manque d’oxygène. Enfin, il est préférable de ne pas avoir trop de fatigue accumulée avant votre voyage, ce qui ralentira votre acclimatation.

INFOS ADMINISTRATIVES

Pour entrer sur le territoire indien, il vous faudra un visa. Le visa classique délivré depuis des années par l’ambassade d’Inde est valide 6 mois ; il vous faudra vous munir de photos (attention à la taille des photos !) et remplir un formulaire en ligne, à retourner à l’ambassade. Vous pouvez trouver toutes les informations sur le site de vfs : http://www.vfsglobal.com/india/france/ Depuis peu, le e-visa est disponible pour l’Inde. Ce visa est valable 1 an ou six mois, et vous aurez juste un petit formulaire à remplir sur internet. Une fois le visa reçu, il vous faudra l'imprimer et le présenter aux différents personnels d'aéroport. Vous trouverez toutes les informations et le formulaire à remplir (en anglais) ici : https://indianvisaonline.gov.in/visa/tvoa.html

La célèbre vallée de Markha, très appréciée des familles, est notre petite protégée ! Elle se trouve non loin de la chaîne de Stok, juste derrière la vallée de l’Indus. Cette proximité avec Leh vaut à ses habitants une vie plus facile que dans la vallée du Zanskar par exemple. La vie y ressemble d’ailleurs malgré cette différence d’emplacement : petits villages sédentaires avec terrains agricoles, élevages d’animaux… C’est une vallée très vivante, dont nous apprécions tout particulièrement les couleurs en automne.

Le climat, tempéré, est agréable tout au long de l’année : il ne fait pas aussi froid que dans certaines autres régions du Ladakh. On y retrouve une large variété d’altitudes : de 3400 à 4900 mètres. La vallée est très connue pour ses treks, car les circuits sont sont faciles d’accès et moins demandant physiquement. C’est de ce fait la vallée la plus touristique du Ladakh, et ses circuits sont les plus anciens ouverts aux touristes, qui apprécient tout particulièrement s’y balader et passer des nuits chez l’habitant. Elément non négligeable pour les plus délicats : c’est la seule vallée dont les treks permettent 100% de nuits chez l’habitant. Pas besoin de passer par la case bivouac pour le circuit de base! Le village de Rumbak, l’un des premiers de la vallée, sera une étape marquante de votre chemin. C’est un village référence au Ladakh : on peut y apercevoir le fameux léopard des neiges… En plus d’une multitude d’autres amis à poils et à plumes : pika, marmottes, ibex, bharal, aigles, ou troupeaux de yaks, feront partie de votre route. La vallée, enclavée entre deux montagnes, longe le fameux Kanga Tse, haut sommet de l’Himalaya. Les plus férus d’altitude s’y verront d’ailleurs comblés : nous passerons par Stok Kangri, le célèbre sommet d’alpinisme. Une vallée en somme très diversifiée et accessible à tous, qui ne déçoit jamais !

VOS AUTRES OPTIONS

MARKHA CHEZ L’HABITANT

Ouvert à tous, ce circuit chez l’habitant dans la vallée de Markha vous permettra de randonner à moindre coût.

PLUS D'INFOS

DE LA MARKHA AU CHANGTHANG

Cet itinéraire vous permettra d’être au contact des habitants du Ladakh, avec deux étapes prévues au village de Gya tout d’abord, puis chez les nomades du Changthang

PLUS D'INFOS

LA PETITE CROISÉE

Cet itinéraire vous permettra d’être au contact des habitants du Ladakh, avec deux étapes prévues au village de Gya

PLUS D'INFOS


NOUS VOUS ÉCOUTONS

Besoin de plus d'informations ? Nous sommes à votre
disposition depuis nos bureaux au Ladakh pour répondre à toutes vos questions.

+33 6 07 63 71 00

contact@terreduladakh.com

+91 19 82 22 63 00



PLUS DE PERSONNALISATION

tous nos circuits sont modifiables sur demande

RESPONSABILITÉ

une démarche responsable pour un tourisme durable au Ladakh

PLUS DE CONFIANCE

pas d'intermédiaire, expertise locale et contact direct sur place



Conditions Générales de Ventes - Copyright Terre du Ladakh © 2020 · Tous droits réservés